Le choix du titre

Descriptif, mystérieux, anecdotique, classique, original? Trop de choix!

14680604_10210602663527391_6399288583176595375_n

Beaucoup d’auteurs choisissent un titre naturellement, parce qu’il colle parfaitement à leurs idées et à leur ressenti; ceux-là ajoutent souvent le titre en première page du manuscrit qu’ils viennent de terminer, comme une évidence, un point final à leur travail. Parfois, le titre accompagne l’idée du roman, et précède la rédaction.

Et les autres luttent pour résumer en une phrase, en quelques mots, l’élan qui porte leur inspiration. Je suis de ceux-là: le titre est lent à venir, et ne me satisfait jamais vraiment. Le titre provisoire que je retiens devient souvent définitif, faute de mieux.

Et quand je m’y penche… J’apprécie ces titres incertains, hasardeux, encore un peu flous. Car même si je ne cultive pas vraiment le mystère, que je n’écris pas d’enquêtes, de thrillers, de romans à énigmes, ils collent finalement avec certains côtés de mes écrits.

Tout cela ne m’inquiète pas trop: le choix final du titre revient souvent à l’éditeur. S’il accepte mon titre, tant mieux! S’il en impose un autre, inutile de me casser la tête à trouver le titre parfait. Mais je vois difficilement comment le titre de l’éditeur peut s’avérer meilleur que celui de l’auteur, même péniblement tiré des profondeurs de son imagination.

Publicités

3 réflexions sur “Le choix du titre

  1. Envolée dit :

    Je pense que si l’éditeur a vraiment compris ton roman et ce que tu voulais faire passer, y a moyen qu’il trouve un titre sympa ! En fait je pense qu’en tant qu’auteur, on est quand même limité par nos propres « cadres de pensée », ce qui fait qu’un œil neuf peut nous emmener sur une piste radicalement différente qu’on n’aurait peut-être pas envisagée. En tout cas, je partage ton expérience de galère pour les titres… C’est un vrai enfer.

    J'aime

    • Auriane EB dit :

      J’ai l’impression que vous avons le même rapport d’amour-haine avec nos titres: ils sont galère à trouver, on passe parfois des mois à y réfléchir en profondeur, puis à passer à autre chose pour laisser fermenter nos idées, puis à y réfléchir de nouveau…
      Et parfois, on fini par tomber sur un truc!
      Quoi qu’il en soit, je trouve que tes titres sont très bons, souvent intrigants, ni trop explicites ni trop hermétiques. Mais je ne sais pas combien de temps tu leur consacres 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s